Nicolas Leblanc

Nicolas Leblanc, né à Ivoy-le-Pré (Cher) le 6 décembre 1742 et mort à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) le 16 janvier 1806, est un chimiste français, connu pour avoir mis au point le procédé Leblanc permettant d'obtenir du carbonate de sodium à partir d'eau de mer. Ce procédé est parfois considéré comme l'acte fondateur des industries chimiques.

Après des études de chirurgie, Leblanc devient en 1780 médecin au service du duc d'Orléans, qui subventionne ses recherches sous le controle du chimiste Jean Darcet, recherches visant à obtenir de la soude à partir du sel marin. En 1789, il obtient du carbonate de sodium. En 1791, il monte à Saint-Denis (à côté du Port Saint-Denis, au bord de la Seine), avec le soutien financier du duc d'Orléans, une fabrique de soude artificielle, qui produira de 200 à 300 kg de soude par an. Mais la mort du duc d'Orléans sur l'échafaud en 1793 marque la fermeture et le dépeçage de l'usine et la ruine de Leblanc, contraint de rendre public son procédé et indemnisé de façon dérisoire pour son préjudice. Il vit alors de divers travaux. En 1794, il est contraint de procéder à l'inventaire du laboratoire de Lavoisier, en vue de la vente de ses appareils. Il se suicide en 1806.

La statue de Nicolas Leblanc

La statue de Nicolas Leblanc se trouvait dans le square de la porte de Paris.

Elle fut retirée et fondue par les allemands pendant la deuxième guerre mondiale

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×