Foire du Lendit

La foire du Lendit, qui fut créée au VIIe siècle par Dagobert Ier, ouvrait pour deux semaines tous les 11 juin, jour de la Saint-Barnabé, jusqu'au 24 juin, jour de la Saint-Jean. C'était du IXe au XVIe siècle une des foires les plus importantes de France et la plus importante de l'Île-de-France. Elle attirait un millier de marchands venant de toute l'Europe et de Byzance …

Le mot Lendit vient du latin indictus, via l'ancien français l'endice, qui signifie ce qui est fixé ou lieu fixé de rencontre.

On y vendait notamment le parchemin utilisé par l'université de Paris et ses étudiants.

Elle se déroulait dans la plaine Saint-Denis, entre Paris et Saint-Denis. Philippe Auguste réglementa son installation en 1215. Pendant la durée de la foire, les marchands devaient cesser de vendre aux Halles de Paris. La foire fut incendiée et reconstruite en 1319.

En raison des intempéries, mais surtout des troubles de la guerre de Cent Ans et des guerres de religion, la foire fut déplacée par un arrêt de Henri II en 1556 à l'intérieur des murs de Saint-Denis, à l'emplacement de l'actuelle place Jean-Jaurès, où de nouvelles loges en bois furent construites pour l'accueillir.

La foire disparut en 1793, et les loges en bois, devenues vétustes, furent démolies en 1840. L'emplacement sert toujours de marché à la ville de Saint-Denis


Pierre Douzenel, Saint-Denis au coin des rues, éditions PSD, Saint-Denis 1999

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×