La Plaine Saint Denis

 

La loi du 16 juin 1859 décide l'annexion par Paris de la partie de l'ancienne commune de La Chapelle située à l'intérieur des fortifications de la capitale.

      La partie non annexée forme l'essentiel de la Plaine Saint-Denis. La loi de 1859 l'a répartie « partie à la commune de Saint-Ouen, partie à la commune     de Saint-Denis, et partie à la commune d'Aubervilliers » ;


      Située aux portes nord de Paris, la Plaine Saint-Denis a bénéficié dès le début du xixe siècle d'une excellente desserte avec :

  • la route royale vers Saint-Denis et le nord (la RN 1), créée sous Louis XV et qui remplaçait un chemin tortueux.
  • le Canal Saint-Denis, ouvert en 1821,
  • les lignes de chemin de fer de la compagnie du Nord en 1846, avec la création de la gare aux marchandises de la Plaine en 1876 relayées rapidement par le Chemin de fer industriel qui amenait de 1884 au 31 décembre 1993 les trains des grands réseaux dans les usines les plus importantes 1,2. Les emprises ferroviaires furent accrues par la création duDépôt de La Plaine, au début du xxe siècle, désaffecté dans les années 1990.
  • des lignes de tramways, telles l'Enghien - Trinité, qui disparurent, comme l'ensemble du réseau parisien, dans les années 1930-1937

en 1965, l'autoroute du Nord fut réalisée en tranchée à la Plaine, séparant l'Est et l'ouest du quartier par une coupure infranchissable, jusqu'à la couverture de l'autoroute réalisée dans le cadre des aménagements liés au Mondial de 1998.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×